Archives du mot-clé achat roumanie

Nouveau dispositif : responsable sourcing/ export pour 300 euros/mois

Comment avoir des sous-traitants, des fournisseurs ou de nouveaux marchés sur l’Europe de l’Est ?

La réponse : la solution « Abonnement sourcing/export » d’Eastrategies, qui comprend :

  • La newsletter professionnelle complète d’Eastrategies sur les données macro-économiques en Roumanie et les opportunités d’affaires dans la région, gratuite. A partir de juillet 2017, seule une synthèse sera disponible gratuitement pour les non abonnés.
  • Des consultations d’offres de prix (une consultation par mois maximum). Vous nous envoyez votre cahier des charges, accompagné des documents nécessaires. Nous organisons la consultation sur notre zone d’activités (Roumanie, Moldavie, Bulgarie, Serbie) et nous vous transmettons les offres chiffrées et nominatives.
  • La liaison avec le meilleur partenaire identifié jusqu’à la conclusion de l’affaire.
  • Un tarif préférentiel pour vous accompagner sur place, si vous le souhaitez, afin de rencontrer des partenaires identifiés ou potentiels.

Votre poste sourcing/export est assuré grâce à cet abonnement, de 300 euros HT par mois, sans autre engagement qu’un contrat d’un an.

Pour commander un abonnement ou une demande d’information, merci d’envoyer un mail à : office@eastrategies.ro

Les membres du cabinet Eastrategies Roumanie sont à votre service depuis 27 ans.

Présentation des activités de Eastrategies en Roumanie

Les actualités de la Roumanie pour le Mois d’Avril 2017 de Eastrategies

Les actualités de la Roumanie et de la Moldavie pour le Mois de Juillet 2016 de Eastrategies

Les actualités de la Roumanie pour le Mois de Juin 2016 de Eastrategies

Les actualités de la Roumanie pour le Mois d’Avril 2016 de Eastrategies

Croissance de 3,8% en 2015 :

La Roumanie a enregistré une croissance économique de 3,8% en 2015, conformé- ment aux attentes, selon les données publiées par l’Institut national des statistiques (INS). Les premières estima- tions annoncées à la mi-février par l’INS donnaient une hausse de 3,7% en 2015. Selon les chiffres publiés début avril, le PIB a progressé de 1,1% durant le quatrième trimestre de l’année dernière par rapport au trimestre précé- dent, en données corrigées des variations saisonnières.

Lire la suite:Eastrategies Roumanie

Les actualités de la Roumanie pour le Mois de Mars 2016 de Eastrategies

Ford va investir 200 M€ en Roumanie :

Ford Motor va investir jusqu’à 200 millions d’euros dans sa filiale roumaine Automobile Craiova pour la fabrication de son petit SUV EcoSport, concurrent du Nissan Juke, du Renault Capture et de l’Opel Mokka, a annoncé Jim Farley, le vice-président de Ford pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. . « Il (l’EcoSport, ndlr) sera plus beau que le modèle actuel, nous allons l’améliorer sur de nombreux points »a précisé Jim Farley. Le constructeur automobile américain a pris en 2008 le contrôle du groupe roumain en difficulté Automobile Craiova, qui produit déjà ses B-Max. La production de l’EcoSport sera lancée à partir de l’automne 2017, a dit à la presse Jim Farley, lors d’une visite sur le site de production dans le sud de la Roumanie. « A compter de cette date, Craiova sera l’unique producteur pour ce modèle vendu en Europe (hors Russie) », a-t-il ajouté. Ford prévoit d’accroître ses ventes de SUV en Europe de plus de 30% cette année, au-dessus de 200.000 unités. « C’est le bon moment pour déplacer notre production (d’Inde, ndlr) en Europe et tirer profit de la qualité de la main-d’œuvre et des équipements que nous avons à Craiova », a complété M. Farley. Le constructeur français Renault est également présent en Roumanie. La marque au losange a acquis Dacia, constructeur emblématique de la Roumanie communiste, en 1999 et en a fait un de ses moteurs de croissance grâce à ses prix abordables.

Lire la suite:Eastrategies Roumanie

Les actualités de la Roumanie pour le Mois de Février 2016 de Eastrategies

En 2015, les exportations et les importations ont augmenté de 4,1% et de 7,6% par rapport à 2014 : En 2015, les exportations FOB se sont élevées à 54,597 milliards d’euros, tandis que les importations CIF se sont élevées à 62,965 milliards d’euros. Le déficit commercial (FOB/CIF), en 2015, était de 8,368 milliards d’euros, plus élevé que celui enregistré en 2014 (+2,305 milliards d’euros). En Décembre 2015, les exportations FOB étaient 3,942 mil- liards d’euros et les importations CIF étaient 5,117 milliards d’euros, résultant un déficit de 1,174 milliards d’eu- ros. Par rapport à novembre 2015, en décembre 2015 les exportations ont chuté de 17,0% et les importations ont diminué de 7,5%. La valeur des échanges intracommunautaires de biens (Intra-UE 28) en 2015 était de 40,24 mil- liards d’euros pour les expéditions et de 48,584 milliards d’euros pour les introductions, ce qui représente 73,7% des exportations totales et 77,2% des importations totales.

Lire la suite:Eastrategies Roumanie

Les actualités de la Roumanie pour le Mois de Janvier 2016 de Eastrategies

« Venez en Roumanie! », le Premier ministre Dacian Ciolos lance un appel aux PME : Le Premier ministre Dacian Ciolos, a été reçu par François Hollande le 20 janvier. « Il y a de belles opportunités pour des PME, notamment dans les secteurs de l’énergie et de l’agro-alimentaire », assure le Premier ministre roumain, en visite à Paris. Après avoir vu Angela Merkel, début janvier, le nouveau Premier ministre roumain, nommé le 17 novembre der- nier, a été en visite officielle en France. Les deux hommes se sont rencontrés « comme de vieux amis », selon les termes de François Hollande. Le président français a rendu hommage a l’ancien Commissaire européen à l’agri- culture, marié à une Française, qui « avait toujours veillé à donner à l’agriculture européenne les conditions de son développement ». Au menu: l’organisation d’une saison culturelle roumaine en France en 2018, à l’occasion du 100ème anniversaire de la création de la Roumanie moderne. Mais l’on a aussi beaucoup parlé d’économie, des Roms et de l’adhésion de la Roumanie à l’espace Schengen… Dacian Ciolos: « Durant mon mandat, qui durera jusqu’aux prochaines élections législatives, à la fin de l’année, j’aimerais attirer des entreprises françaises sur le sol roumain. Notre pays connait une croissance de 4%. Il y a de belles opportunités pour des PME, notamment dans les secteurs de l’énergie et de l’agro-alimentaire. Il y a aussi le projet européen de laser de grande puissance, en cours de construction, qui pourrait intéresser des sociétés spécialisées dans les domaines informatique et médi- cal. Pour les inciter à venir, nous devons mener une réforme administrative et poursuivre le développement d’in- frastructures. Nous devons aussi leur offrir des facilités fiscales. » Concernant l’entrée de la Roumanie dans l’espa- ce Schengen, Dacian Ciolos a déclaré : « Depuis des années, la Roumanie remplit les conditions pour entrer dans l’espace Schengen. Si rien ne s’est passé, c’est essentiellement pour des raisons politiques, liées au haut niveau de corruption qui régnait dans le pays. Mais la situation s’améliore. Les derniers rapports européens sur les « mécanismes de coopération et de vérification », qui mesurent les progrès réalisés en matière de réforme du sys- tème judiciaire et de lutte contre la corruption, sont positifs.

Lire la suite:Eastrategies Roumanie