Archives du mot-clé bulgarie

Les actualités de la Roumanie pour le Mois de Février 2016 de Eastrategies

En 2015, les exportations et les importations ont augmenté de 4,1% et de 7,6% par rapport à 2014 : En 2015, les exportations FOB se sont élevées à 54,597 milliards d’euros, tandis que les importations CIF se sont élevées à 62,965 milliards d’euros. Le déficit commercial (FOB/CIF), en 2015, était de 8,368 milliards d’euros, plus élevé que celui enregistré en 2014 (+2,305 milliards d’euros). En Décembre 2015, les exportations FOB étaient 3,942 mil- liards d’euros et les importations CIF étaient 5,117 milliards d’euros, résultant un déficit de 1,174 milliards d’eu- ros. Par rapport à novembre 2015, en décembre 2015 les exportations ont chuté de 17,0% et les importations ont diminué de 7,5%. La valeur des échanges intracommunautaires de biens (Intra-UE 28) en 2015 était de 40,24 mil- liards d’euros pour les expéditions et de 48,584 milliards d’euros pour les introductions, ce qui représente 73,7% des exportations totales et 77,2% des importations totales.

Lire la suite:Eastrategies Roumanie

Les actualités de la Roumanie pour le Mois de Janvier 2016 de Eastrategies

« Venez en Roumanie! », le Premier ministre Dacian Ciolos lance un appel aux PME : Le Premier ministre Dacian Ciolos, a été reçu par François Hollande le 20 janvier. « Il y a de belles opportunités pour des PME, notamment dans les secteurs de l’énergie et de l’agro-alimentaire », assure le Premier ministre roumain, en visite à Paris. Après avoir vu Angela Merkel, début janvier, le nouveau Premier ministre roumain, nommé le 17 novembre der- nier, a été en visite officielle en France. Les deux hommes se sont rencontrés « comme de vieux amis », selon les termes de François Hollande. Le président français a rendu hommage a l’ancien Commissaire européen à l’agri- culture, marié à une Française, qui « avait toujours veillé à donner à l’agriculture européenne les conditions de son développement ». Au menu: l’organisation d’une saison culturelle roumaine en France en 2018, à l’occasion du 100ème anniversaire de la création de la Roumanie moderne. Mais l’on a aussi beaucoup parlé d’économie, des Roms et de l’adhésion de la Roumanie à l’espace Schengen… Dacian Ciolos: « Durant mon mandat, qui durera jusqu’aux prochaines élections législatives, à la fin de l’année, j’aimerais attirer des entreprises françaises sur le sol roumain. Notre pays connait une croissance de 4%. Il y a de belles opportunités pour des PME, notamment dans les secteurs de l’énergie et de l’agro-alimentaire. Il y a aussi le projet européen de laser de grande puissance, en cours de construction, qui pourrait intéresser des sociétés spécialisées dans les domaines informatique et médi- cal. Pour les inciter à venir, nous devons mener une réforme administrative et poursuivre le développement d’in- frastructures. Nous devons aussi leur offrir des facilités fiscales. » Concernant l’entrée de la Roumanie dans l’espa- ce Schengen, Dacian Ciolos a déclaré : « Depuis des années, la Roumanie remplit les conditions pour entrer dans l’espace Schengen. Si rien ne s’est passé, c’est essentiellement pour des raisons politiques, liées au haut niveau de corruption qui régnait dans le pays. Mais la situation s’améliore. Les derniers rapports européens sur les « mécanismes de coopération et de vérification », qui mesurent les progrès réalisés en matière de réforme du sys- tème judiciaire et de lutte contre la corruption, sont positifs.

Lire la suite:Eastrategies Roumanie

Les actualités de la Roumanie pour le Mois de Décembre 2015 de Eastrategies

Hausse spectaculaire du marché automobile roumain en novembre : Le marché de l’automobile a connu une forte hausse le mois dernier en Roumanie avec 8.022 nouveaux véhicules immatriculés, contre 5.669 en novembre 2014. Cette augmentation de 41,5%, la plus forte en Europe, est trois fois plus élevée que la moyenne européen- ne, en hausse de « seulement » 13,7% sur ce même mois de novembre. Ces chiffres ont été communiqués par l’Association des constructeurs européens d’automobiles, l’ACEA. Pour ce qui est des 11 premiers mois de l’année, 72.423 voitures ont été immatriculées en Roumanie, soit une hausse de 12,1% par rapport à 2014. Au niveau européen, plus largement, là encore le marché est en hausse avec 1.08 millions de voitures immatriculées en Novembre dernier, soit une hausse de 13,7% par rapport à l’année précédente. Les hausses les plus importantes sont enregistrées en Espagne -augmentation de 25,4%- et en Italie -23,5%…

Lire la suite:Eastrategies Roumanie

Les actualités de la Roumanie pour le Mois de Juillet 2015

Energie renouvelable – La Roumanie, l’un des 25 Etats membres de l’UE qui va remplir l’objectif national établi pour 2013-2014 : Selon un rapport récent, la Roumanie est l’un des 25 Etats membres de l’UE qui va remplir l’objectif national établi pour 2013-2014 (19,7%) et, trés probablement, aussi l’objectif pour 2020 (24%), en ce qui concerne l’énergie provenant de sources renouvelables. Ainsi, en 2013, la Roumanie a enregistré déja un pourcentage de 23,9% du total de l’énergie consommée provenant de ces sources. Le Rapport de la Commission européenne sur les progrés réalisés dans ce domaine montrent que tous les pays de l’Union européenne ont fait de progrès vers la réalisation de l’objectif d’augmentation de la part d’énergie provenant de sources renouvelables .20% de la consommation totale d’ici 2020. Avec une part de l’énergie provenant de sources renouvelables estimée 15,3% de la consommation finale brute d’énergie en 2014, le rapport estime que l’UE et la plupart des états membres progressent de manière satisfaisante. En ce qui concerne l’utilisation de l’énergie renouvelable pour les transports, le taux est estimé à 5,7% pour 2014. La réalisation de l’objectif de 10%….

Lite la Suite Eastrategies Roumanie

Les actualités de la Roumanie pour le Mois de Juin 2015

La Compagnie des routes renonce à l’attribution du contrat de concession pour l’autoroute Comarnic-Brasov :

La Compagnie nationale d’autoroutes et routes nationales (CNADNR) a annoncé qu’elle renonce à l’attribution du contrat de concession pour l’autoroute Comarnic-Brasov vers l’association Vinci-Strabag-Aktor faisant valoir que le soumissionnaire n’a pas trouvé les fonds nécessaires et le financement du budget d’Etat aurait affecté la position budgétaire de la Roumanie, selon un communiqué de presse de la CNADNR transmis par AGERPRES. Selon le document, le contrat de concession est encadré conformément à la méthodologie Eurostat . on Government balance sheet .. . Dans ces circonstances et compte tenu du coût important du projet, si l’autorité contractante (résultant de l’association de la CNADNR avec le ministère des Transports et de l’Infrastructure en 2012) conclurait le contrat de concession avec le soumissionnaire retenu, cela pourrait conduire à enfreindre les engagements que la Roumanie a conclus avec la CE, le FMI et la Banque Mondiale sur l’objectif de déficit budgétaire et de dette publique, selon le même communiqué Dans ces conditions, le soumissionnaire retenu n’a pas réussi à obtenir la participation des institutions financières internationales (BEI, BERD, IFC, etc.)

Lire la suite Eastrategies Roumanie

Rapport de la Commission: Roumanie dans les clous, Bulgarie un peu moins

Depuis leur adhésion à l’Union européenne en 2007, la Bulgarie et la Roumanie sont soumis à une surveillance spécifique de la part de la Commission. Les Européens estimaient à l’époque que ces deux pays n’étaient pas tout à fait prêts à rejoindre l’Union. Chaque année la Commission publie donc un rapport sur les progrès réalisés par Roumains et Bulgares dans les domaines de la justice et de la lutte contre la corruption.

On pourrait comparer la situation à un examen que passeraient chaque année Roumanie et Bulgarie. Cette fois, la Roumanie récolte de beaux points avec des progrès dans le domaine de la justice et de la lutte contre la corruption à un haut niveau. Du coup, souligne le rapport de la Commission, les Roumains sont plus confiants dans leur système judiciaire. La Commission entend donc soutenir les efforts réalisés par la Roumanie notamment pour faire respecter l’indépendance des nominations à de hauts postes.

La Commission reste néanmoins prudente, la situation en Roumanie est meilleure mais ces progrès doivent encore être consolidés. Il subsiste des incohérences notamment dans certaines décisions de justices et cela continue de préoccuper l’Europe.

Du côté de la Bulgarie, le tableau est plus mitigé. Des progrès ont bien été enregistrés mais ils sont plus timides en raison notamment des incertitudes politiques qu’a connu le pays l’année dernière. La Bulgarie a connu trois gouvernements différents en un an.

Pour ce qui est de la lutte contre la corruption par exemple, le rapport souligne que des solutions ont été trouvées mais au prix d’efforts dispersés, sans une vision d’ensemble. Et les cas de corruption n’aboutissent encore que très rarement devant les tribunaux. Des efforts supplémentaires sont donc encore nécessaires.

La Roumanie et la Bulgarie affichent des taux de propriétaires records en Europe

Avec respectivement 96,6 % et 94 % de propriétaires, la Roumanie et la Bulgarie sont les deux pays européens affichant les plus hauts taux en matière d’accession à la propriété. Outre ces pourcentages records, la Belgique et le Portugal partagent des taux encore très élevés de 75 %, selon la dernière enquête publiée par Era. …Suite